Le succès croissant du V.I.E. en Italie

A l'occasion du 14ème Grand Prix V.I.E. organisé à Naples, retour sur une formule née il y a près de 20 ans, et qui séduit tant les jeunes professionnels que les entreprises françaises établies à l’étranger et notamment en Italie.

Pour la 14ème année consécutive, le grand prix VIE Italie, Malte, Croatie organisé par les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) en Italie et Business France Italie, a récompensé des Volontaires internationaux en entreprise lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à Naples le 13 novembre en présence de l'Ambassadeur de France en Italie Christian Masset. 40 VIE ont participé à ce concours en présentant un dossier sur les projets qu’ils développent dans leur entreprise d’accueil. Parmi eux, cinq jeunes professionnels se sont distingués dans les catégories suivantes : performance commerciale, performance financière, support de gestion, industrie et technologie, développement durable et innovation et Grand Prix VIE 2019.
Tous sont venus chercher une expérience professionnelle de début de carrière à l’étranger, en vue d’ajouter une dimension internationale à leur CV.

Romane Blanc, Business Developer Italy pour RITME, Scientific Solutions, un distributeur de solutions logicielles pour les scientifiques, a ainsi remporté le Prix de la Performance Commerciale 2019. « Ritme souhaitait découvrir le marché italien, ils ont donc fait appel à moi en tant que Volontaire afin de promouvoir nos solutions logicielles sur le territoire. Nous comprenons désormais qu’il y a beaucoup de potentiel qui ne demande qu’à être exploité. C’est une première étape et un test avant de s’implanter définitivement. Pour l’instant, c’est un succès ! », se réjouit la jeune professionnelle.


Et d’ajouter : « Il existe peu de contrats de professionnalisation qui permettent aujourd’hui de se confronter à autant de défis, d’avoir autant de responsabilités et qui exigent autant de polyvalence pour de jeunes diplômés, qui-plus-est à l’étranger. C’est vraiment une opportunité unique de grandir encore et de se qualifier. »

 


 

L'entreprise peut avoir recours au nombre de V.I.E. souhaité, sans maximum. Les jeunes travailleurs sont en généralement accueillis dans les succursales établies en Italie. A défaut, il existe des solutions d’hébergement, comme celle qu’offre la Chambre avec son espace de travail Le Booster« En travaillant dans nos locaux, le V.I.E évite l’isolement, tout en bénéficiant d’un environnement professionnel bi-culturel. Il a en outre accès à nos services, utiles pour l’aider à construire son network », explique Cécile Bourland, administrateur déléguée de la CCI France Italie.


Ce que Romane Blanc confirme : « Être hébergée par la Chambre m’a permis d’être bien entourée puisque d’autres V.I.E. ont choisi cette solution, mais aussi d’être bien aiguillée par les conseillers de la CCI. Et en tant qu’entreprise partenaire de la Chambre, nous recevons régulièrement des invitations à participer aux évènements organisés par cette dernière. Ce qui est d’autant plus intéressant dans une phase de développement de son entreprise. »

 


 

Un article par Marie-Astrid Roy Rédactrice en chef et Directrice d'édition Lepetitjournal.com/Milan

 

Pour lire l'article

Share this page Share on FacebookShare on TwitterShare on Linkedin

Close

Adhérer